“Les liens entre le Liban et la France dictent aux responsables français ce devoir de présence”



“Les liens affectifs, amicaux, culturels, politiques très anciens entre le Liban et la France dictent aux responsables français ce devoir de présence, qui n’est pas une ingérence mais une assistance, une solidarité, l’expression d’une amitié à l’égard de ce peuple libanais que nous aimons. Nous avons d’ailleurs décidé de mettre l’Institut du monde arabe à l’heure et aux couleurs du Liban”. Interview de Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe, le vendredi 21 août dans la matinale de LCI.

Related posts

Leave a Comment